close

Beste leden, de site ziet er anders uit omdat we een ander thema in gebruik hebben genomen.

Volgende


Nostalgie de l'époque du Congo Belge

15 Bekeken
Belgisch Congo
1
gepubliceerd op 23 Jul 2021 / In Non-profit & Activisme

L’enseignement. Pour beaucoup, le niveau n’est plus ce qu’il était. Et c’est un jeune qui le dit. "Quand les Belges sont arrivés. Ils ont construit des écoles et des universités. Cela a permis à nos ancêtres et leurs enfants de bénéficier d’une bonne éducation", explique Daniel Aloterembi, 25 ans et étudiant en dernière année à l’IFASIC. Homme de lettres, il déplore qu’"une personne peut se dire licenciée en lettres, mais parfois incapable d’écrire une phrase en français sans faire de fautes. C’est pour moi une grande déception. Les autorités doivent tenter de relever ce niveau d’enseignement pour essayer d’avancer. C’est inimaginable de penser que nos parents qui ont fait des études moyennes ont un niveau plus élevé que nous. Nous devons nous interroger et voir comment remédier à ce problème."

La nostalgie du temps colonial en RDC semble faire écho à celle qui s’exprime encore en Belgique : beaucoup comparent deux périodes (1885-1960 et 1960 à aujourd’hui) comme si la longue histoire d’avant 1885 n’avait jamais existé. En RDC les mémoires semblent parfois oublier que l’enseignement s’arrêtait à la fin de la primaire jusqu’à la seconde partie des années 50. Après quoi, il s’agissait de travailler. Les clefs de compréhension semblent brouillées par le grand trauma culturel, politique et social que furent 80 ans de colonisation.

Suivre sur Twitter: https://Twitter.com/BasedCongo

#CongoDRC #CongoBelge #Nostalgie

Laat meer zien
0 Comments sort Sorteer op

Volgende